Le patrimoine religieux

Notre patrimoine religieux : témoin du passé

Le Conseil du patrimoine religieux du Québec, nommé auparavant Fondation du patrimoine religieux du Québec (1995-2007), en collaboration avec le Ministère de la Culture et des Communications du Québec a procédé, en 2003, à un vaste inventaire du patrimoine religieux de la province. Cet exercice s'est donné comme objectif premier « d'approfondir la connaissance et de se donner une vision globale de ce patrimoine ».

Une première phase du projet a constitué en l'inventaire proprement dit des lieux de culte construits avant 1975. Au cours d’une 2e phase, la Fondation a conduit une évaluation patrimoniale et procédé à la hiérarchisation des édifices patrimoniaux.

En ce qui concerne Le diocèse de Saint-Jérôme, la 2e phase de l'inventaire — qui attribue une cote aux édifices — a permis de pointer un certain nombre d'églises à valeur patrimoniale reconnue. Cela signifie que ces églises doivent être conservées, protégées et mises en valeur.

Cette section du site internet du diocèse de Saint-Jérôme présente les églises qui ont obtenu des cotes A, B ou C (A étant la meilleure cote attribuée). L'information qui figure ici est une gracieuseté du Conseil du patrimoine religieux du Québec.

Églises diocésaines à valeur patrimoniale

Cote "A" (incontournable)

Cote "B" (exceptionnelle)

Cote "C" (supérieure)