Nouvelles

Quelques questions et réponses au sujet des écoles résidentielles / Some questions and answers about residential schools

Publié le : 2021-07-27 a 13h59 | Catégorie : Actualité

Juillet 2021

Renseignements généraux pour les catholiques sur les pensionnats

Au cours des derniers mois, la tragique histoire des pensionnats du Canada a fait l’objet d’une actualité nationale. Le rôle de l’Église catholique dans le système des pensionnats a fait partie de cette discussion.

Nous reconnaissons les terribles souffrances qui ont été éprouvées et nous condamnons le système, établi par le gouvernement fédéral et dans lequel des communautés religieuses ont collaboré, qui a séparé les enfants de leurs parents, souvent de force, et a tenté de les dépouiller de leur langue, de leur culture et de leur identité.
Dans l’Église catholique, nous nous efforçons de réparer l’erreur de notre participation à cette sombre époque de notre Histoire. Il est indéniable que des enseignantes et enseignants catholiques (prêtres, religieux, religieuses et laïcs) à qui était confiée la garde des enfants dans les pensionnats ont porté atteinte à la dignité des élèves par leurs mauvais traitements, leur négligence et leurs abus.

Nous faisons nôtres les paroles de l’une des premières excuses présentées en 1991 par les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée :

« Nous demandons pardon pour l’existence de ces écoles elles-mêmes, en reconnaissant que l’abus le plus flagrant n’était pas ce qui était arrivé au sein de ces écoles, mais le fait lui-même que ces écoles aient été mises en place […] Nous souhaitons demander pardon, très particulièrement, pour les cas d’abus physiques et sexuels qui ont eu lieu dans ces écoles. […] Loin de nous d’essayer de défendre ou de rationaliser, de quelque façon que ce soit, ces cas d’abus : nous souhaitons plutôt établir publiquement que nous reconnaissons qu’ils étaient inexcusables, intolérables, et une trahison de la confiance dans l’une de ses formes les plus sérieuses. Profondément, et très spécifiquement, nous demandons pardon à chacune des victimes de tels abus, et nous cherchons du secours pour trouver les moyens d’y apporter des remèdes. »

Lire la suite...


July 2021

Background for Catholics Residential Schools

Over the past several months, there has been a national conversation on the tragic history of residential schools in Canada. The role of the Catholic Church in the residential school system has been a part of that discussion.

We acknowledge the terrible suffering that took place and condemn the system, established by the federal government and operated by faith communities, which separated children, often forcibly, from their parents and attempted to strip away their language, culture and identity.

The Catholic Church must atone for our involvement in this dark history. It is undeniable that some Catholic teachers (priests, religious men and women and lay staff) entrusted to care for children at residential schools assaulted the dignity of the students through mistreatment, neglect and abuse.

We echo the words of one of the original apologies made by the Missionary Oblates of Mary Immaculate in 1991:

We apologize for the existence of the schools themselves, recognizing that the biggest abuse was not what happened in the schools, but that the schools themselves happened…We wish to apologize in a very particular way for the instances of physical and sexual abuse that occurred in those schools…Far from attempting to defend or rationalize these cases of abuse in any way, we wish to state publicly that we acknowledge they were inexcusable, intolerable and a betrayal of trust in one of its most serious forms. We deeply and very specifically, apologize to every victim of such abuse and we seek help in searching for means to bring about healing.

Read more...

Source: ​https://www.archtoronto.org/en/outreach/news/archdiocesan/background-for-catholics-residential-schools/