Nouvelles

Message de Pâques 2020 - CECC / 2020 Easter Message - CCCB

Publié le : 2020-04-09 a 08h45 | Catégorie : Actualité

crédit photo: CECC- CCCB

CECC, Ottawa, 6 avril 2020

De Mgr Richard Gagnon, archevêque de Winnipeg, président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

«Vite, elles quittèrent le tombeau, remplies à la fois de crainte et d'une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.» (Matthieu 28,8)

Chers amis,

Cette année, l'Évangile de la vigile de Pâques souligne à la fois la peur et la joie qu'ont vécues les premiers témoins de la résurrection et qui est aussi ce que nous ressentons aujourd'hui quand nous essayons de témoigner de la présence du Christ parmi nous. Jésus nous dit : « soyez sans crainte ».

À la fin de la célébration eucharistique, lorsque l'envoi nous invite à aller dans la paix du Christ, proclamer la Bonne Nouvelle du Seigneur, nous revivons, d'une certaine façon, ce qui est arrivé à Marie Madeleine et à l'autre Marie devant le tombeau vide, il y a plus de 2000 ans. Ces femmes ont rencontré le Christ, et elles ont été envoyées, dans la peur et dans la joie, en parler aux autres. Elles y sont allées en tant que témoins, disciples, disciples investis d'une mission : comme disciples missionnaires.

De quoi ces femmes avaient-elles peur? Peut-être craignaient-elles que leur crédibilité soit mise en doute et que leur message soit rejeté par ceux et celles qui le reçoit? Peut-être se sont-elles demandées si ce qu'elles venaient de voir et d'entendre était bien vrai ou si ce n'étaient que leur imagination? Peut-être ont-elles craint la répression des forces qui avaient orchestré la mort de Jésus? Peut-être était-ce simplement la peur de l'inconnu. Il y avait sans doute plusieurs raisons d'avoir peur ce matin de Pâques.

Lire la suite, cliquer ici.


CCCB, Ottawa, April 6, 2020.

From the Most Reverend Richard Gagnon, Archbishop of Winnipeg, President of the Canadian Conference of Catholic Bishops.

"So they left the tomb quickly with fear and great joy, and ran to tell the disciples."
(Matthew 28:8)

Dear Friends,

The Gospel for this year's Easter Vigil underscores both the fear and the joy that was present among the first witnesses of the resurrection and continues to be our feelings today when we seek to witness to Christ who is among us. Jesus reassures us with the words "Do not be afraid".

At the conclusion of each Eucharistic celebration, when we are dismissed with the words Go and proclaim the Gospel of the Lord, we are, in a certain sense, re-enacting what happened at the empty tomb on Easter Sunday, over 2000 years ago with Mary Magdalene and the other Mary. These women encountered Christ and were sent forth, with fear and joy, to tell others. They went forth as witnesses, as disciples on mission – missionary disciples.

What is this source of fear that the women experienced? Perhaps it is the fear that their credibility will be questioned and that the message will be rejected by those who receive it? Perhaps they wonder if what they have heard and seen isn't true and was only imagined? Perhaps they fear that they will be harmed by the forces that brought about the death of Jesus? Perhaps it was simply the fear of the unknown. There were no doubt a myriad of reasons for their fears that Easter morning.

Read more, click here.