Nouvelles

Les leaders religieux du Québec réagissent à l’autorisation de rouvrir les lieux de culte / Places of Worship Reopen as from June 22 | AECQ

Publié le : 2020-06-19 a 13h28 | Catégorie : Actualité

Montréal, 17 juin 2020 – En se basant sur l’autorisation de tenir des rassemblements intérieurs dans les lieux publics en respectant un maximum de 50 personnes, des leaders religieux du Québec annoncent une réouverture des lieux de culte à compter du 22 juin. Cette réouverture se fera selon un protocole conjoint soumis par la Table interreligieuse de concertation au début du mois et approuvé récemment par la Santé publique.

Le protocole prévoit des règles strictes que les groupes religieux auront à respecter pour assurer la protection de la santé de leurs membres et prévenir toute propagation du virus au cours des activités religieuses. Les églises, synagogues, mosquées et autres s’affairent déjà à les mettre en application, chacune à son rythme.

La crise que nous traversons a donné l’occasion à des leaders religieux de différents horizons de se rapprocher, de discuter et de parler d’une seule voix aux autorités gouvernementales. La crise a également mis en évidence une profonde méconnaissance des religions et des bienfaits qu’elles procurent à des centaines de milliers de personnes au Québec. Il est regrettable que l’autorisation de rouvrir les lieux de culte ait été retardée par cette méconnaissance.

Dans leurs religions respectives, les croyantes et croyants trouvent des propositions de sens, des ressources morales et spirituelles et un soutien communautaire qui contribuent à leur bien-être. Plusieurs ont grandement souffert du confinement, malgré les mesures d’atténuation adoptées par plusieurs communautés. La réouverture des lieux de culte leur permettra de renouer avec des services qu’ils estiment « essentiels » et de renforcer les motivations qu’ils y puisent pour participer activement à la construction d’une société fondée sur la justice, la solidarité et la paix.

Compte tenu de ces enjeux, les leaders religieux comptent poursuivre l’expérience de la table de concertation et en faire un forum permanent de dialogue aussi bien entre les groupes religieux qu’avec les autorités gouvernementales et avec la société québécoise en général.


La Table interreligieuse de concertation regroupe des représentants de l’Église catholique, de l’Église anglicane, des Églises évangéliques, de différentes traditions juives, de différentes mosquées, et du Centre canadien d’œcuménisme qui œuvre dans le dialogue entre les Églises et dans le dialogue interreligieux.


Montreal, June 17, 2020 – Following the authorization to hold indoor gatherings in public places respecting a maximum of 50 people, Quebec religious leaders announce the reopening of places of worship as from June 22. The reopening will proceed according to a joint protocol submitted earlier this month by participants in an Interfaith Roundtable and recently approved by public health.

This protocol provides strict rules that religious groups must respect to ensure the protection of the health of their members and prevent any spread of the virus during religious activities. Churches, synagogues, mosques and others are already busy applying them, each at its own pace.

The current crisis has given religious leaders from different backgrounds the opportunity to come together, to discuss and to speak with one voice to government authorities. The crisis has also revealed a profound lack of understanding of religions and the benefits they bring to hundreds of thousands of people in Quebec. It is regrettable that the authorisation to reopen places of worship was delayed by this lack of understanding.

In their respective religions, believers find meaning, moral and spiritual resources, and community support that contribute to their well-being. Many have suffered greatly from confinement, despite the measures adopted by several faith communities in an attempt to mitigate the effects of the lockdown. The reopening of places of worship will enable faith communities to resume services they consider “essential” and strengthen their efforts to participate actively in building a society based on justice, solidarity, and peace.

In light of these issues, religious leaders intend to continue the experience of the Interfaith Roundtable and make it a permanent forum for dialogue among religious groups, with government authorities, and with Quebec society in general. 


The Interfaith Roundtable brings together representatives from the Catholic Church, the Anglican Church, the Evangelical Churches, different Jewish traditions, different mosques, and the Canadian Centre for Ecumenism, which works in interchurch and interfaith dialogue.