Nouvelles

La transition énergétique: les travailleurs et travailleuses font partie de la solution|Message du 01 mai 2020 / The Energy Transition: Workers are part of the solution|Message for the First of May 2020

Publié le : 2020-04-22 a 12h35 | Catégorie : Actualité

(English version below.)

Un vaste mouvement collectif s’est développé au cours des dernières années afin de promouvoir des actions de protection de l’environnement. L’Église du Christ se sait appelée à en faire partie. En ce 1er mai 2020, à l’occasion de la fête internationale des travailleurs et des travailleuses, nous voulons porter notre attention sur les conditions de la transition énergétique et ses impacts sur la vie des gens ordinaires, notamment les travailleurs et travailleuses, ainsi que sur les plus pauvres de notre société. La pandémie de la COVID-19, à laquelle nous faisons face, ne rend que plus urgent l’engagement pour une transition énergétique juste. En effet, le système socio-économique actuel a participé à la propagation du nouveau coronavirus et la transformation de ce système pour plus de justice doit être une priorité lors de la « relance » qui suivra la crise.

Si la sauvegarde de la Terre, notre maison commune, fait partie de la perspective biblique, il faut admettre que les Églises chrétiennes ont tardé à faire des préoccupations écologiques un élément constitutif de l’annonce de l’Évangile et de l’éthique chrétienne. Maintenant que l’on parle de plus en plus de la nécessité d’un « virage vert », de nombreux mouvements citoyens appellent à une « transition énergétique » qui exige une conversion écologique de nos habitudes personnelles aussi bien que de notre système économique et de nos politiques gouvernementales. Le but de ces appels est d’assurer la continuité d’une vie heureuse sur la Terre, en prenant soin de la création pour nous, pour les personnes appauvries et pour les générations futures. Il n’y aura point de transition énergétique véritable sans solidarité internationale.

Lire la suite, cliquer ici.

Ce message du 1er mai a été préparé par le conseil Église et Société et des membres de la Table provinciale de pastorale sociale.


Over the past few years, a widespread collective movement has developed to promote actions to protect the environment. Christ’s Church knows that it too is called to be part of this movement. On this 1 May 2020, on the occasion of International Workers’ Day, we wish to turn our attention to the circumstances surrounding energy transitions and their impact on the lives of ordinary people, especially workers and the poorest members of our society. The COVID-19 pandemic that we are facing at the moment only makes it all the more urgent to be committed to a just energy transition. Indeed, the current socio-economic system has contributed to the spread of the novel coronavirus, and a transformation of this system for the sake of greater justice must become a priority once things start up again following the crisis.

Though the imperative of protecting the Earth, our common home, is part of the biblical perspective, still it must be conceded that the Christian Church has been slow to make ecological considerations a fundamental component of the proclamation of the Gospel and of Christian ethics. Now that we are hearing more and more about how necessary it is to “go green”, many movements of citizens are calling for an energy transition that will require an ecological conversion of our economic system and governmental policies no less than of our personal habits. The purpose of these demands is to ensure the continuity of a happy life on Earth by taking care of creation - for ourselves, for impoverished persons, and for future generations. There can be no true energy transition without international solidarity.

Read more, click here.

 

This message was prepared by the Conseil Église et Société (“Council on Church and Society”) in collaboration with the Table provinciale de pastorale sociale (“Provincial social-justice roundtable”)