Nouvelles

Fête de saint Joseph travailleur - CECC / Feast of St Joseph the Worker - CCCB

Publié le : 2021-05-04 a 08h50 | Catégorie : Actualité

La fête de saint Joseph travailleur a été instituée par le pape Pie XII en 1955 pour célébrer Joseph, le saint patron des travailleurs, le 1er mai de chaque année. L’Évangile de Matthieu (Mt 13, 55-56) nous apprend que saint Joseph était charpentier. En tant qu’ouvrier, saint Joseph était un artisan doué, mais il dépendait des autres pour un travail qui lui permettait de subvenir aux besoins fondamentaux de sa famille.

Depuis 1891, lorsque le pape Léon XIII a publié la lettre encyclique Rerum Novarum pour réagir aux injustices commises envers les ouvriers pendant la révolution industrielle, l’Église enseigne que le droit au travail et les droits des travailleurs doivent être protégés et renforcés, quels que soient la nature du travail ou le statut des travailleurs. Le Compendium de la doctrine sociale de l’Église présente le travail comme un droit de la personne, qui rehausse la dignité, soutient les familles et contribue au bien commun de la société2. Le travail permet à l’individu de mettre ses dons à bon escient, de coopérer avec d’autres à l’édification de la société et de participer à l’oeuvre créatrice de Dieu.

Lire la suite...


The Feast of St. Joseph the Worker was instituted by Pope Pius XII in 1955 to celebrate Joseph, the patron saint of workers on 1 May each year. We learn from the Gospel of Matthew (Mt 13:55-56) that St. Joseph was a carpenter. As a worker, St. Joseph would have been gifted in his craft but dependent on others for work that would help him meet the basic needs of his family.

Since 1891, when Pope Leo XIII issued the Encyclical Letter Rerum Novarum in response to injustices to workers that arose during the industrial revolution, the Church has stated that the right to work, and the rights of workers, must be maintained and strengthened no matter the nature of the work or the stature of the worker. The Compendium of the Social Doctrine of the Church identifies work as a human right that enhances dignity, sustains families, and contributes to the common good of society.2 Work allows the individual to share his or her gifts, cooperate with others for the building up of society, and participate in God’s work of Creation.

Read more...