Nouvelles

Dévoilement des gagnants du PRIX MGR DE VILLERS 2017

Publié le : 2017-04-10 a 09h30 | Catégorie : Actualité

L’Association coopérative d’économie familiale des Basses-Laurentides ACEF (Sainte-Thérèse), le Café de la Maison (Sainte-Thérèse), les Droits et recours Laurentides Inc. (Saint-Jérôme) et la Maison de la famille de Bois-des-Filion sont les heureux récipiendaires d’une bourse de 5 000 $ chacun dans le cadre de la cinquième édition du concours Mgr de Villers organisé par le Diocèse de Saint-Jérôme.

Les gagnants ont reçu leur bourse lors d’un « 5 à 7 » le lundi 3 avril dernier à l’évêché de Saint-Jérôme en présence des membres du jury composé de Mgr Pierre Morissette, évêque, de Mgr Martin Tremblay, vicaire général et de Mesdames Lise Leclerc et Martine Perron, agentes de pastorale.

Dix organismes avaient déposé leur candidature, en provenance de différentes régions du diocèse et offrant toutes sortes d’interventions sociales. Deux des candidatures retenues offrent leurs services pour aider la population à développer des aptitudes face à la société de consommation et à défendre leurs droits individuels lors de problèmes de santé mentale sur tout le territoire du diocèse (ACEF des Basses-Laurentides et Droits et recours Laurentides inc.) L’un d’entre eux offre une réintégration au marché du travail avec de multiples services (Café de la Maison). Et le dernier propose des services aux familles, par le biais de cuisines collectives et des activités (Maison de famille de Bois-de-Filion).

Ce prix a été institué pour une période de cinq années (2013-2017) à la mémoire de Mgr Jacques de Villers, prêtre diocésain ayant manifesté son intérêt pour les plus démunis à l’occasion du règlement de sa succession. Quatre bourses de 5 000 $ ont été remises annuellement à des organismes communautaires autonomes ou paroissiaux œuvrant dans le domaine de l’entraide et de la promotion humaine. Le pape François dit dans son exhortation apostolique, « personne ne peut se sentir exempté de la préoccupation pour les pauvres et pour la justice sociale » (no 201). C’est donc avec joie que Mgr Morissette a remis les bourses aux organismes méritants, car c’est « Ensemble, avec l’Église de Jésus Christ, que nous construisons petit à petit un monde meilleur! »