Nouvelles

Comme dans le silence du samedi saint | Message du président de l'AECQ

Publié le : 2020-03-21 a 18h24 | Catégorie : Actualité, Communauté chrétienne, Événements diocésains

Montréal, le 21 mars 2020  

Frères et soeurs bien-aimés,

Depuis quelques jours déjà, de nombreux pays prennent diverses mesures de confinement afin de prévenir la propagation du coronavirus. C’est le cas dans toutes les régions du Québec. Ce qui apporte, vous le constatez comme moi, des conséquences tant sur notre vie quotidienne, familiale, professionnelle que sur notre vie de foi et de communauté paroissiale.

Les évêques du Québec ont annoncé depuis quelques jours déjà l’annulation de toutes les célébrations liturgiques publiques jusqu’à nouvel ordre conformément aux normes édictées par le gouvernement provincial. Cette mesure aura des impacts importants sur les célébrations de la Semaine Sainte. En effet, plusieurs diocèses ont annoncé l’annulation de ces célébrations publiques et d’autres s’apprêtent à le faire.

Nos équipes diocésaines ainsi que de nombreuses équipes pastorales en paroisse offrent cependant plusieurs pistes d’accompagnement pour vivre ce temps de désert dans la prière, la communion et l’espérance.

Notre foi, aussi personnelle soit-elle, n’est pas un acte privé coupé de toute communauté : en effet, la foi nous rassemble comme peuple de Dieu en marche au coeur des réalités humaines.

Voilà déjà l’un des fruits que nous pouvons tirer, comme croyantes et croyants, de cette crise que nous traversons : notre foi est fondamentalement et essentiellement ecclésiale et communautaire.

Jésus nous a transmis par son message d’amour l’importance de prendre soin les uns des autres : «Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait 1».

Alors que nous sommes conviés à demeurer chez nous, comment conserver vivante la dimension communautaire de notre foi et cette interpellation du Christ ?

Pour y arriver, nous avons :

  • la prière ;
  • la lecture et la méditation des textes liturgiques quotidiens (Prions en Église) ;
  • la possibilité de suivre les messes diffusées tant sur les canaux de télévision
    (Sel et Lumière; Radio-Canada, télévision communautaire, etc.)
    que sur le web via plusieurs sites de nos diocèses.

De cette manière, notre prière s’unit à celle de nos frères et soeurs en humanité, particulièrement avec celles et ceux qui sont les plus durement touchés par la crise traversée. Nous prions également, j’en suis sûr, pour tous les intervenants de la santé qui ont à coeur notre bien-être ainsi que pour tous les chercheurs qui travaillent avec assiduité pour trouver les remèdes appropriés.

Chers frères et soeurs bien-aimés, soyons aussi créatifs et imaginatifs!

Pourquoi ne pas lancer une chaîne de solidarité téléphonique afin de nous soutenir les uns les autres? Pourquoi ne pas partager des ressources spirituelles que nous découvrons sur l’internet? Pourquoi ne pas faire, selon nos moyens, un don à un organisme de charité?

Pour leur part, mes frères évêques et leurs collaboratrices et collaborateurs s’activent à trouver des moyens pour vous rendre accessibles, de votre maison, les prochaines célébrations de la Semaine Sainte qui seront fort probablement célébrées à huis clos. Je vous invite à consulter régulièrement les sites web des diocèses pour connaître la diversité des possibilités offertes.

En communion avec mes frères évêques du Québec, je vous invite à vivre ce «temps de désert» enraciné dans le silence du samedi saint, ce jour où l’Église ne célèbre aucun sacrement. Elle éprouve alors l’absence de son Seigneur, comme les disciples l’ont éprouvé au tombeau. Mais cette absence est illuminée par l’Espérance que la Vie est plus forte que la mort!

Lorsque ces jours douloureux seront terminés, il sera de nouveau possible de nous rassembler et de nous retrouver dans la joie d’être réunis autour de la Parole de Dieu et de l’eucharistie où nous pourrons alors d’un seul coeur et d’une seule âme, rendre grâce à Dieu pour son immense tendresse et ses innombrables merveilles.

+ Christian Rodembourg
    Evêque de Saint-Hyacinthe
    Président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec

1 Mt 25, 40