Monseigneur Bernard Hubert

Deuxième évêque de Saint-Jérôme 1971-1977

Biographie

Bernard Hubert naît à Beloeil, dans le diocèse de Saint-Hyacinthe, le 1er juin 1929. Après des études classiques au Séminaire de Valleyfield, il est ordonné prêtre le 30 mai 1953 et œuvre au Séminaire de Valleyfield jusqu'en 1967 comme professeur de chimie, puis comme directeur des élèves. De 1967 à 1969, Bernard Hubert occupe à Montréal le poste de directeur des services aux étudiants du Centre d'animation, de développement et de recherche, à l'échelle de la province. Élu évêque du diocèse de Saint-Jérôme le 25 juin 1971, il succède à Mgr Émilien Frenette.

Le 27 janvier 1977, c'était l'annonce-surprise du transfert de Mgr Bernard Hubert au diocèse de Saint-Jean de Québec. Il est d'abord nommé coadjuteur avant de succéder à Mgr Gérard Coderre, le 3 mai 1978.  Le 27 août 1993, le diocèse prend le nom de Saint-Jean-Longueuil. En 1994, il recevra l'Ordre national du Québec. Pendant vingt ans, Mgr Bernard Hubert restera au diocèse de Saint-Jean-Longueuil

Mgr Bernard Hubert meurt d'une crise cardiaque le 2 février 1996. 

Avant de quitter le diocèse de Saint-Jérôme, Mgr Bernard Hubert a dit toute la confiance qu'il mettait en l'avenir de cette Église et il basait sa conviction sur les grandes réalisations sociales et spirituelles dont il gardait le souvenir.

Sa devise : « La Bonne nouvelle du Salut objet d'espérance »